Accueillir les enfants handicapés

© Ville de Boulogne-Billancourt

Grande nouveauté, cette année, à Boulogne : l’ouverture d’une classe ULIS (Unité localisée pour l’inclusion scolaire) au collège Landowski qui accueille neuf élèves de 6ème et de 5ème en situation de handicap ou de maladies invalidantes.

10h15, classe ULIS du collège, 1er étage. La salle est spacieuse (65 m2), bien équipée : classe au milieu, espace informatique au fond, coin repos à l’autre bout…Le petit groupe d’élèves (sept en classe de 6ème et deux en 5ème) écoute attentivement le professeur, assisté d’une auxiliaire de vie scolaire.

Pour le professeur, « ce nouvel univers est différent mais intéressant. Le travail en effectif réduit y est plus individuel, et c’est tant mieux car ces élèves ont des niveaux très différents : ils ont tous leurs particularités et nous devons adapter le programme qui est basé sur le « socle commun de connaissances et de compétences », en fonction des capacités de chacun. En effet, de par leur état de santé ou leur handicap, ils se fatiguent plus vite ; de plus, ils sont suivis en interne par le médecin ou l’infirmière scolaire et à l’extérieur, par des psychomotriciens. D’où ensuite la mise en place d’horaires aménagés ».

Cette classe a pu voir le jour grâce à la volonté de la principale de l’établissement, fortement soutenue par la municipalité et financée par le Conseil général, sous décision du recteur et de l’inspecteur académique.

Cette ouverture a permis d’éviter le transfert de ces élèves, provenant des classes CLIS des écoles élémentaires, dans un collège hors de la Ville et maintenir un continuum dans leur scolarité.

Intégrer progressivement les élèves dans d’autres cours au sein du collège
La journée s’organise de 9h-12h le matin et 13h30-15h30 (sauf le mercredi), avec deux pauses par jour d’une dizaine de minutes (où ils peuvent lire ou s’allonger dans le coin repos), en plus de la récré du matin, où ils se mélangent aux autres élèves. L’un des objectifs d’une classe ULIS, c’est l’intégration progressive des élèves dans d’autres cours, pour ne pas les couper du reste du collège et de la vie scolaire. Pour l’instant, ils suivent les cours d’éducation physique avec les autres classes ; viendront d’autres matières : SVT, techno, musique, arts plastiques…

Plus d’information auprès de Guy-René Baroli, Adjoint au maire chargé des Affaires scolaires et de la Jeunesse au 01 55 18 53 00.

Mise à jour: 30/03/2015

Dernières actualités