Droits de l’enfant en France : où en est-on 25 ans après ?

© UNICEF France/Jacques Monnin

A l’occasion des 25 ans de la ratification par la France de la Convention internationale des droits de l’enfant, l’UNICEF France publie un ouvrage collectif « Les enfants peuvent bien attendre » concernant l’effectivité des droits des enfants en France. Destiné aux pouvoirs publics, aux élus et aux agents des Collectivités amies des enfants, au monde associatif et aux professionnels du monde de l’enfance et de l’adolescence, cet ouvrage se veut un outil de plaidoyer pour tous les enfants et les jeunes vivant en France.

Pour le 25ème anniversaire de la ratification de la CIDE par la France, l’UNICEF France a demandé à 25 experts et personnalités exerçant dans des domaines de compétences divers (sociologues, juristes, médecins, universitaires, professionnels de la protection de l’enfance) et, pour la première fois, les trois anciennes et l’actuelle Défenseure des enfants de partager leurs réflexions sur l’effectivité des droits des enfants en France, en 2015.

C’est le fruit de cette collaboration que nous partageons avec vous grâce à cet ouvrage collectif intitulé « Les enfants peuvent bien attendre » (en téléchargement ci-dessous) et préfacé par Christine TAUBIRA, Garde des Sceaux et Ministre de la Justice.

Qu’allons-nous faire pour que plus un enfant ne voit son droit à l’éducation nié, ne souffre du fait de la condition économique ou sociale de ses parents, ne grandisse séparé de sa famille, ne soit discriminé du fait de sa différence ou encore de son handicap ?

En reconnaissant que la France a fait de nombreux progrès sur ce chemin depuis 25 ans et en rappelant qu’il vaut bien mieux naître et grandir en France que dans bon nombre d’autres pays dans le monde, nous ne pouvons pourtant pas faire l’économie de cette interrogation.

Une triste ligne de force se dégage à la lecture de l’ensemble des contributions de cet ouvrage : les enfants peuvent bien attendre...

« Cette ligne de force dessine les contours de la promesse qui avait été faite aux enfants il y a 25 ans. Nous ne pouvons que constater l’échec des adultes à se montrer complètement à la hauteur de celle-ci, en particulier concernant les enfants les plus vulnérables. C’est donc à la fois à une forme d’introspection mais aussi à une alliance que j’invite chacun, avec une adresse particulière en direction des pouvoirs publics, en responsabilité et aux décisions », indique Jean-Marie DRU, président de l’UNICEF France.

Et d’ajouter « la France doit être plus efficiente et faire de l’équité envers tous une nouvelle ambition, pour respecter pleinement ses engagements internationaux et que les droits de l’enfant deviennent réellement effectifs pour chaque enfant. Partout, tout le temps. Unissons-nous pour les enfants, plus que jamais ! »

Téléchargez l’ouvrage « Les enfants peuvent bien attendre ».

Pour en savoir plus, téléchargez le rapport alternatif de l’UNICEF France « Chaque enfant compte. Partout, tout le temps » présenté en juin 2015 au Comité des Droits de l’enfant des Nations Unies.

 

Mise à jour: 10/11/2015

Dernières actualités