Droits des enfants, un pari à tenir

© Roland Bourguet

Le 3 mai 2010, 260 personnes représentant plus de 100 villes du réseau et 60 comités départementaux de l’Unicef se sont retrouvés au Sénat pour partager leurs expériences et leurs réflexions sur le thème « droits des enfants, un pari à tenir ».

A l’occasion des 7èmes rencontres des Villes amies des enfants, les villes du réseau ont échangé sur leurs bonnes pratiques et imaginé les pistes pour renforcer le partenariat en local avec l’Unicef.

Des pistes de réflexions et des bonnes idées
Comment soutenir les parents et quel rôle les villes peuvent-elles jouer pour les aider ? Après avoir apporté une définition de la parentalité, l’espace parents-enfant de Montbéliard a été présenté comme un exemple de dispositif complet de soutien à la parentalité, suivi par la présentation du partenariat entre une association de parents d’élèves, un groupe scolaire et une ville, initié par Angers.

Autre sujet traité : faciliter l’accès aux droits des plus démunis ou comment les villes peuvent agir en local pour lutter contre la précarité et réduire ses effets sur l’épanouissement des enfants ? La précarité n’est pas une fatalité. Des actions simples et novatrices peuvent enrayer ses effets, à l’image de l’épicerie sociale de Vernouillet (28) qui propose une permanence d’accès aux soins et à la santé de l’hôpital de Dreux.

Enfin, comment développer un partenariat au service de l’action entre l’Unicef, les Villes et les jeunes ? L’utilisation des outils d’aide à la décision tels que le quiz, le tableau de bord et le programme d’actions sont les plus propices à faire avancer la démarche de Ville amie. Le Conseil Municipal de Puteaux a ainsi adopté un programme d’actions jusqu’en 2014. La Ville de Saint-Brieuc a évoqué son plan de formation transversal aux droits de l’enfant pour tous les professionnels de la Ville. Ou encore l’appel lancé aux villes par une jeune ambassadrice de l’Unicef pour encourager les projets de la jeunesse et faciliter les initiatives locales des jeunes ambassadeurs.

34 nouvelles Villes
La rencontre a également été ponctuée par la remise du titre Ville amie des enfants à 34 nouvelles municipalités qui ont rejoint le réseau en 2009. La liste complète peut être téléchargée sur le site www.villeamiedesenfants.fr / rubrique : actualités nationales.

Perspectives d’avenir
Enfin, Hatem Kotrane, membre du Comité des Droits de l’enfant de l’ONU et grand témoin de cette journée, a attesté de la richesse des débats et du rôle important joué par les villes pour le quotidien et le bien-être des enfants. Il a conclu sur 3 mots d’ordre :

- Tenir les engagements envers les enfants qui, en raison de leur faiblesse, ont une créance à l’égard de la société toute entière.
- Donner la priorité absolue à l’action préventive au sein et au service des familles et des enfants.
- Aider à abolir toutes les formes de discrimination à l’égard des enfants, surtout celles fondées sur la situation sociale des parents.

 

Mise à jour: 11/07/2014

Dernières actualités