L'univers UNICEF France

L'UNICEF France agit dans le monde entier pour protéger et défendre les droits des enfants. Découvrez les actions mises en place.

Découvrir

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
©Cansel Serttas

Une cours d'école rénovée : les enfants au cœur des décisions

Ville : Schiltigheim
Département : Bas-Rhin (67)
VAE depuis le mandat : 2002 – 2008
Service(s) gestionnaire(s) du projet : Service Education
Contact : mjcs@ville-schiltigheim.fr

33 780

habitants

8 944

Enfants et jeunes

Origines du projet

Cette école manque de végétation et d’équipements de jeu pour les enfants. Cela est reconnu et souhaité par la Ville, les équipes éducatives et les élèves.

Objectifs visés :

Préserver les espaces verts et agir sur la végétalisation des cours d’école pour avoir un impact sur la composition atmosphérique et le bilan des polluants en créant en cœur de ville des îlots de fraicheur et de respiration pour les élèves

Présentation de la bonne pratique

La Ville a lancé un plan d’investissement de 6 millions d’euros en 2020 pour améliorer les écoles. Le groupe scolaire Exen, composé de deux écoles situées au centre-ville, a été identifié comme nécessitant des travaux. Ce groupe scolaire est le plus grand du Bas-Rhin, avec 5 bâtiments couvrant une superficie totale de 6450 m² et accueillant 854 élèves.

Quatre des cinq bâtiments nécessitaient des travaux d’isolation afin d’améliorer le confort des élèves pendant les périodes de forte chaleur. De plus, une partie de la cour commune aux deux écoles devait être aménagée pour résoudre des problèmes de canalisations. Les travaux avaient donc un double objectif : la rénovation thermique des bâtiments et le réaménagement de la cour.

Les travaux ont permis une meilleure gestion des eaux de pluie et l’installation de nouveaux équipements ludiques tels qu’un jardin potager et des cabanes. De nombreuses plantations ont également été effectuées. Ce projet s’inscrit dans la démarche de la trame verte et bleue, qui vise à préserver et valoriser les espaces naturels et les corridors écologiques.

Ce projet marque le début d’un projet de rénovation plus large qui concerne toutes les écoles de la ville. L’objectif de la Ville est d’améliorer le cadre de vie des enfants en créant des espaces plus frais, en leur permettant de renouer avec la nature et en offrant des activités ludiques adaptées à leurs besoins et envies.

854

Jeunes et enfants touchés

500 000 €

Budget

Recommandation concernée

Le bien-être de l’enfant

Lutter contre la pollution de l’air aux abords des lieux éducatifs et sportifs fréquentés par les enfants et les jeunes

Publics cibles :

  • 6 à 11 ans

Autres informations :

La méthodologie employée par la collectivité pour mettre en œuvre son action

La municipalité a engagé une concertation pour répondre aux attentes des enfants en matière d’aménagement de leur cour d’école. Cette concertation a été menée avec les principaux utilisateurs, à savoir les écoliers et les enseignants. Le service Education a lancé cette concertation au printemps 2021 afin de recueillir les rêves des enfants concernant leur cour. Les enfants du périscolaire et de l’ALSH ont également été sollicités. En juin 2021, des représentants des élèves et des enseignants ont présenté leurs souhaits à la municipalité et au maître d’œuvre.

À partir de la rentrée de septembre 2021, une passerelle a été établie entre les enfants et les enseignants d’une part, et les concepteurs du projet d’autre part, en passant par le service Education. L’objectif était de soumettre les projets du maître d’œuvre aux enfants et de prendre en compte leurs remarques et corrections. Cette démarche a permis à la collectivité de mieux comprendre les besoins de clarification exprimés par les enfants.

À l’issue de ces échanges, une réunion a été organisée dans la cour en mai 2022, où le paysagiste a présenté le projet à l’ensemble des délégués de classe, soit près de 80 élèves. Ces élèves ont ensuite été chargés de diffuser l’information auprès de leurs pairs. Grâce à toutes ces propositions, un réaménagement sur le thème de la forêt a été mis en place, comprenant notamment un sol végétal, un jardin potager et des structures en bois.

Pour compléter cet aménagement, les écoliers ont participé à la plantation d’arbres, d’arbustes et de plantes couvre-sol à l’automne 2022. Cette démarche participative a permis de prendre en compte les souhaits des enfants et de créer un espace de cour qui correspond à leurs attentes.

Les outils et/ou infos clés conseillés pour mettre en œuvre ou reproduire cette bonne pratique

  • Réaliser ce type de projet dans un calendrier le plus bref possible afin que les enfants qui ont participé à son élaboration puissent en profiter après.
  • Intégrer les enfants à chaque étape du projet pour permettre une démarche participative.
  • Collaborer avec un maître d‘œuvre impliqué dans le concept de démarche participative en intégrant celle-ci dans le cahier des charges de l’appel d’offre.

Impact des parties prenantes

Le projet favorise la participation des enfants et des jeunes dans le développement des politiques publiques locales. En effet, les enfants ont été consultés par le paysagiste et les acteurs éducatif dans le but de récolter leurs avis et remarques.