Des cantines scolaires 100% bio

© Ville de Saint-Etienne

Initié par la Ville de Saint-Etienne il y a cinq ans, le passage au 100% bio est devenu une réalité pour tous les enfants fréquentant les crèches et les cantines scolaires de la Ville. Une réelle avancée qui participe au bien-être et à la santé des enfants !

Les quelques 2 800 enfants qui déjeunent dans les cantines scolaires de la Ville de Saint-Etienne sont des enfants heureux ! Depuis cette année, les repas servis dans les écoles et les crèches de la Ville sont entièrement composés de produits biologiques dont une moitié vient de la région.

Le processus a été entamé il y a cinq ans à la faveur d’un renouvellement de délégation de service public, en commençant avec 50% de produits bio, plus le pain et les épices. Puis la quantité a augmenté de 10% chaque année, permettant ainsi au délégataire de construire un véritable partenariat avec la Ville, la Chambre d’agriculture, les fournisseurs et les producteurs locaux. Au total, les produits locaux représentent 41% de l’assiette des écoliers.

Des menus différents et de nouvelles habitudes
Si les fruits, les légumes et les produits laitiers sont facilement accessibles sur le territoire, ce n’est pas le cas de la viande. De ce fait, les menus en comportent peu et la Ville alterne avec du poisson et d’autres protéines animales comme les œufs ou le tofu, très apprécié des enfants car il est préparé avec de la sauce tomate.

Régulièrement consultés par les agents, les enfants se disent satisfaits à 90% l’été, mais seulement à 70% l’hiver ; l’explication donnée étant que les produits de saison comme le chou et le céleri sont moins attirants pour les enfants.

De leur côté, les cuisiniers ont dû changer leurs habitudes de travail car les produits bio ne se travaillent pas de la même manière que les produits conventionnels. Ils sont aussi heureux de retrouver leur cœur de métier.

Baisse des prix de 10 à 20%
Ce passage au bio aurait pu entraîner une hausse des tarifs des repas, mais la Ville revendique une baisse des prix de 10 à 25% selon les revenus des familles. La Ville venant d’amortir sa cuisine centrale a pu réduire les coûts. En outre, elle a acheté sa propre légumerie afin de traiter directement les légumes au lieu d’utiliser des produits préparés, plus chers. Le coût d’un repas revient ainsi à 8€ et les familles acquittent un prix entre 1€ à 4,50€ le repas.

Une belle réussite qui profite à tous !

Pour en savoir plus, télécharger la charte de restauration scolaire.

 

Mise à jour: 30/03/2015

Dernières actualités