Ville amie des enfants

Département ami des enfants Intercommunalité amie des enfants

La contribution des Villes amies des enfants aux Etats généraux de l'Enfance

Lancés par le gouvernement, les Etats généraux de l’enfance ont débuté le 16 février dernier. L’occasion pour l’Unicef France de mettre en avant les innovations développées par les villes pour les droits des enfants.

Le Président de la République l’avait annoncé le 20 novembre dernier aux associations qu’il recevait à l’occasion du 20ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Les Etats Généraux de l’Enfance ont donc été officiellement ouverts le 16 février dernier par Nadine Morano, Secrétaire d’état chargée de la famille et de la solidarité.

A cette occasion, sont intervenus Marcel Ruffo, psychiatre de l’enfant et de l’adolescent et Jacques Hintzy, président de l’UNICEF France. Il a formulé le vœu « que la France adopte au moment de la conclusion de ces travaux, les bases d’un projet ambitieux en faveur de l’enfance, qui s’inscrive pleinement dans le respect de l’esprit et de la lettre de la Convention internationale des droits de l’enfant. »

Cinq ateliers thématiques ont été constitués :
1. Améliorer la transmission d’informations relatives aux enfants en danger ou en risque de danger entre les acteurs de la protection de l’enfance
2. Bien positionner le travail social
3. Prévenir et soutenir la parentalité
4. Prendre en compte les situations de précarité
5. Prévenir les risques liés à la pratique des jeux dangereux

L’Unicef a participé activement aux travaux de l’atelier n°4, présidé par Jérôme VIGNON, ancien directeur de la protection sociale et de l’intégration à la Commission Européenne.
En cette année 2010, proclamée « année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale », l’Unicef se devait d’y prendre part.
Dans ce cadre, ont été particulièrement mises en avant l’initiative Ville amie des enfants et les actions innovantes développées par les villes amies. En effet, nombreuses sont celles qui ouvrent directement en mettant en place des dispositifs qui participent soit de façon ponctuelle, soit de façon permanente, à la lutte contre les effets de la précarité et la pauvreté envers les populations les plus vulnérables et notamment les enfants.
A travers 4 axes majeurs, des exemples de villes amies des enfants ont été cités en raison de leur caractère innovant :
- Les politiques tarifaires avantageuses :
Aubagne (13) et la gratuité des transports, Nice (06) et l’allocation compensatrice versée aux familles qui n’ont pu obtenir de places en crèches.
- les modes de garde des enfants :
Lambres-lez-Douai (59) et son multi-accueil ouvert de 5h à 22h, le Cannet (06) et sa halte-garderie itinérante.
- les actions en direction des enfants malades ou en situation de handicap :
Saint-André-les-Vergers (10) et l’accompagnement à la socialisation et à la scolarisation des enfants dès 3 mois jusqu’à 18 ans, Nevers (58) et la scolarisation en milieu ordinaire des enfants en situation de handicap.
- les actions concernant le droit à la participation des enfants :
Saint-Brieuc (22) et la participation des jeunes sur le projet de rénovation d’un quartier.

Les travaux ont débuté en mars et s’achèveront au mois de mai. Ils feront l’objet d’une restitution officielle en présence du chef de l’Etat dans le courant de l’été. Affaire à suivre…

Pour toute information complémentaire :
www.unicef.fr/userfiles/DiscoursdeJacquesHintzyEtatsgenerauxdelenfance.pdf
www.unicef.fr/contenu/actualite-humanitaire-unicef/pour-une-vraie-politi...
www.etatsgenerauxdelenfance.famille.gouv.fr

Mise à jour: 21/05/2014

Dernières actualités