Ville amie des enfants

Département ami des enfants Intercommunalité amie des enfants

Lyon : quand les enfants décident des rythmes scolaires

© UNICEF France / Jacques Monnin

La Ville de Lyon a associé un millier d’enfants issus des classes primaire à la réflexion sur la réorganisation des rythmes scolaires. Parce que demander leur avis est souvent plus pertinent que de parler à leur place.

A la prochaine rentrée scolaire, 38 000 écoliers lyonnais renoueront avec un temps scolaire étalé sur 4 jours. Une décision prise après avoir consulté plus d’un millier d’enfants issus d’une vingtaine d’écoles primaires avec la mobilisation de l’ensemble de la communauté éducative.

« Beaucoup de monde parle pour les élèves, mais on ne pense pas souvent à leur demander leur avis » remarque Guy CORAZZOL, adjoint au maire chargé de l’éducation, convaincu qu’avant de modifier, ou pas, les rythmes scolaires, il fallait entendre les premiers intéressés.

Cette consultation s’est faite après avoir défini un échantillon représentatif d’enfants, avec la collaboration étroite de l’inspection académique et des services municipaux, et l’accord des parents pour les consulter.

Pour bien prendre en compte la diversité des enfants et de leurs familles, mais aussi des écoles et celle des accueils de loisirs, 1014 enfants ont pu être interrogés grâce à une approche adaptée aux écoliers, menée par un cabinet spécialisé dans les études socio-économiques : un questionnaire sur tablette, des ateliers par petits groupes de 4 à 6 enfants sur le thème « pour bien apprendre à l’école, comment organiserais-tu ta journée à l’école ? », des dessins sur le thème « dessine ce que tu aimes faire à l’école ». Chaque fois, une enquêtrice échangeait avec les enfants en présence d’un membre de la communauté éducative qu’ils connaissaient. Ils avaient par ailleurs été prévenus de ces entretiens par leur famille ainsi que les enseignants et les animateurs pour être en confiance et s’exprimer librement.

Le bilan de ces entretiens, qui se sont déroulés sur un mois, réserve quelques surprises, allant à l’encontre de l’analyse des parents et des enseignants, notamment sur les temps où la fatigue se fait ressentir. Le principal enseignement de cette consultation réside dans l’appréciation des temps périscolaires : 87 % des enfants sont satisfaits des activités, 56 % trouvent ce temps « ni trop long, ni trop court », 34 % des enfants trouvent que les activités les aident en classe (45 % en zone REP/REP+).

De quoi conforter la Ville dans le maintien des animations périscolaires qui seront déplacées au mercredi matin au lieu du vendredi après-midi et surtout d’être plus sélective sur la qualité de ces temps d’accueil.

Dans la continuité de la démarche, les enfants auront encore leur mot à dire pour évaluer les nouveaux scénarios proposés par la Ville à partir de la rentrée prochaine.

Pour en savoir plus, contactez Guy CORAZZOL, Adjoint au Maire chargé de l’Education – adjointeducationlyon@mairie-lyon.fr

Mise à jour: 13/06/2018

Dernières actualités