L'univers UNICEF France

L'UNICEF France agit dans le monde entier pour protéger et défendre les droits des enfants. Découvrez les actions mises en place.

Découvrir

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir

Unité d’Ecoute et de Protection (U.E.P)

Ville : Saint-Thibault-des-Vignes
Département : Seine-et-Marne (77)
VAE depuis le mandat : 2020-2026
Service(s) gestionnaire(s) du projet : Service sécurité et prévention
Contact : Marthe BORDAI, directrice du pôle vie éducative scolaire et périscolaire marthe.bordai@ville-st-thibault.fr

6304

habitants

1304

Enfants et jeunes

Origines du projet

L’Education nationale, ses partenaires et la ville ont constaté que la dégradation du climat scolaire ces dernières année a engendré une augmentation de la violence sous toutes ses formes.

Quel que soit le profil du public (adulte, enfant, jeune), la commune de Saint-Thibault-des-Vignes met en place un dispositif d’écoute, d’orientation et de prise en compte de la parole : la cellule d’écoute et d’accompagnement, nommée U.E.P, comprend une ligne téléphonique dédiée 24/24 et 7 jours sur 7, ainsi qu’un courriel.

Objectifs visés :

  • Mesurer le climat actuel
  • Savoir écouter et recueillir les informations nécessaires
  • Former une communauté prospectrice et à l’écoute des administrés
  • Intervenir efficacement sur les situations
  • Associer les partenaires locaux et institutionnels face à la problématique rencontrée
  • Suivre l’impact de la mise en place de cette cellule (mode veille)

Présentation de la bonne pratique

Dans le cadre du « Plan de lutte contre la violence sous le registre protection » la commune de Saint-Thibault-des-Vignes a mis en place une cellule d’écoute, d’orientation et de prise en compte de la parole, nommée U.E.P, qui comprend six référents formés sur le recueil et le traitement d’informations et plus particulièrement sur les problématiques de harcèlement et toutes ses dérives.

Une ligne téléphonique dédiée 24/24 et 7 jours sur 7 ainsi qu’un courriel sont disponibles pour recueillir la parole quel que soit le profil du public (adulte, enfant, jeune).

Une campagne de prévention et sensibilisation au bien-être a été conçue et déployée pour la rentrée scolaire 2023/2024 afin que les jeunes administrés prennent conscience que l’UEP, l’ensemble des services communaux, la communauté éducative et les instances œuvrent ensemble à développer un climat d’écoute, de sérénité et de bien-être.

160 507

€ DE BUDGET
  • Achats matériels : 462 euros (ligne téléphonique annuelle et téléphone astreinte)
  • Charges du personnel : 5 personnes soit 155 365 euros
  • Communication : création de flyers via un prestataire et impression soit 4680 euros

Recommandation concernée

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES

Mettre en place un plan de lutte contre toutes les formes de violences faites aux enfants et aux jeunes

Publics cibles :

Les bénéficiaires sont l’ensemble des administrés et les agents communaux.

Partenaires sollicités :

Ce projet est à l’initiative de l’équipe municipale et est conduite par le service sécurité et prévention en collaboration avec les services de la commune et les partenaires locaux et institutionnels.

La méthodologie employée par la collectivité pour mettre en œuvre son action

Dans le cadre du partenariat « Ville amie des enfants » de l’UNICEF, la commune s’est engagée dans un projet de bien-être pour l’enfant et sa famille sous divers items.

Elle a élaboré en particulier le « Plan de lutte contre la violence sous le registre protection » dans le but d’écouter, recueillir, soutenir et orienter les victimes vers les partenaires institutionnels compétents.

L’U.E.P. comprend six référents formés sur le recueil et le traitement d’informations et plus particulièrement sur les problématiques de harcèlement et toutes ses dérives.

  • Le 25/01/2022 : nomination d’une référente principale sur les thématiques de harcèlement et ses dérives afin qu’elle partage ses connaissances et ses outils ludiques et pédagogiques dans le cadre du CFI (centre de formation interne). Des référents nommés sur le secteur de l’enfance et jeunesse.
  • Le 15/03/2022 : le groupe « protection » choisit la création d’une cellule d’écoute afin de repérer, identifier et alerter des différentes problématiques de violence sur la commune.
  • Le 03/10/2022 : formation interne (2 jours) des référents. En parallèle, un travail de communication sur des flyers à destination des administrés et la création d’une boite mail et d’une ligne téléphonique.
  • Le 05/12/2022 : le nom de la cellule UEP a été choisi par l’équipe municipale pour un passage en délibération, une charte déontologique a été rédigée et signée par l’ensemble des interlocuteurs.
  • Le 06/02/2023 : jour officiel de l’ouverture de la cellule.

Une campagne d’informations a été menée auprès de ses administrés via les réseaux sociaux de la commune et les flyers ont été mis à disposition du public dans les lieux d’accueil. Une présentation de la cellule a également été menée auprès des partenaires institutionnels comme l’éducation nationale, la maison départementale des solidarités et la police nationale. Un planning trimestriel prévisionnel a été mis en place auprès des 6 référents pour honorer l’astreinte téléphonique 7j/7 et 24h/24.

Les outils et/ou infos clés conseillés pour mettre en œuvre ou reproduire cette bonne pratique

Cette cellule peut être mise en place à hauteur de l’intercommunalité mais aussi modélisable à l’ensemble des communes.

Au regard du contexte actuel, ce service gratuit, à disposition des administrés, permet un meilleur accompagnement et une écoute attentive dans les maux de chacun.

Depuis février 2023, les victimes suivies par l’UEP, se sentent accompagnées et soutenues dans leur problématique. Un bien être est ressenti et constaté.

Les appels téléphoniques des administrés identifient les besoins sur la commune.

Une campagne de prévention et sensibilisation au bien être est prévue pour la rentrée scolaire 2023/2024 afin que les jeunes administrés prennent conscience que l’UEP, l’ensemble des services communaux, la communauté éducative et les instances œuvrent ensemble à développer un climat d’écoute, de sérénité et de bien-être.

L’impact pour les parties prenantes

La mise en œuvre de cette cellule a permis, depuis sa création, de satisfaire et d’accompagner 6 victimes de violences : 4 enfants (harcèlement, discrimination, phobie scolaire) et 2 femmes victimes de violences conjugales et intra familiales.

Ces cas ont également permis à la ville de travailler de concert avec ses partenaires institutionnels.

Lire aussi

Palmarès du Prix Territoria/UNICEF 2023

Palmarès du Prix Territoria/UNICEF 2023

Pour la 8ème année consécutive, l’UNICEF France et l’Observatoire Territoria se sont associés pour récompenser trois collectivités en faveur de leurs innovations publiques locales pour l'enfance et la jeunesse.
3 novembre 2023
Actualités Partenariat
Chauconin-Neufmontiers : une pédagogie positive au cœur des accueils de loisirs

Chauconin-Neufmontiers : une pédagogie positive au cœur des accueils de loisirs

Chauconin-Neufmontiers | 26 septembre 2022
Bonne pratique
Voir plus