Ville amie des enfants

Département ami des enfants Intercommunalité amie des enfants

Covid-19 : En Moselle le Département et les jeunes se mobilisent

La jeunesse est au cœur des actions du département de la Moselle. C’est donc sans surprises que de belles initiatives émergent durant la crise sanitaire du Covid-19.

Petit tour d’horizon des actions en direction des jeunes mosellans.

La solidarité jeunesse

Le Conseil Département Junior, qui a vu le jour en 2012, prend la parole et diffuse un message pour les jeunes #stayhome. Rien de mieux que le pair à pair pour faire entendre le message. Dans une autre dynamique, la solidarité a vite pris place et les initiatives des jeunes aussi. Quand une initiative démarre dans un quartier via les réseaux sociaux et s'étend sur tout le département, alors la jeunesse prend toute sa place et ses actions prennent tout leur sens dans l'appropriation des problématiques de la société actuelle.

Tous les mois, une newsletter riche en informations, conseils, vidéos valorise cette belle énergie. A cela viennent s’ajouter les vidéo hebdomadaires et l’animation des réseaux sociaux qui permettent aux jeunes de garder le lien entre eux, mais aussi avec les institutions.

Vous avez dit reporters?

Il est proposé aux jeunes de devenir des correspondants du confinement. Toutes les semaines, des jeunes envoient un témoignage sur leur confinement. Certains s'essayent à l'écriture, d'autres au montage vidéo ou encire à la photo. L'objectif étant de garder le lien, de verbaliser, mais aussi de conserver une trace de cette expérience de confinement.

Soutien à la parentalité

Les tout-petits ne sont pas oubliés pour autant. Le département ouvre des micro-crèches afin d’offrir aux familles des temps de répit appréciables dans ce contexte de confinement et de promiscuité pesante. Bien que les parents tentent de faire de leur mieux, il ne faut pas oublier que le confort du confinement reste un privilège et qu'il n’est pas accessibles à tous les foyers. Permettre aux petits d’avoir des temps ludiques, loin des préoccupations des parents ne peut qu’améliorer le retour dans le foyer.

Un service local de soutien à la parentalité vient également renforcer le numéro national existant. Parents et jeunes peuvent ainsi appeler les médiateurs familiaux tout le temps du confinement. Besoin de conseils, de soutien, d’alerter ou simplement d’être rassuré, voilà la raison d’être de ces permanences.

Les étudiants

Mais comment se portent les étudiants ? Parfois dans des studios de 12m², certains étudiants ont dû cesser leur activité professionnelle, souvent liée à l’alimentation et aux services et se retrouvent isolés, sans ressources. Le Collectif Covid Quarteau à Metz propose d'offrir des paniers repas à des étudiants isolés et en grande précarité. Un panier repas leur est livré, une fois par semaine afin de leur assurer le minimum vital. Le Département a apporté une contribution à cette solidarité locale. 

Pour plus d'informations rendez-vous ICI

 

Mise à jour: 06/05/2020

Dernières actualités