Ville amie des enfants

Département ami des enfants Intercommunalité amie des enfants

La carte des réseaux

Grigny

Grigny est Ville amie des enfants depuis 2016

© Ville de Grigny

Vivre et bien vivre ensemble, donner accès au savoir, à la santé, à la culture et aux loisirs est un droit. L'épanouissement de chaque enfant est une aspiration légitime.

Grigny est une ville très jeune, où les moins de 25 ans représentent 30 % de la population.

La vie quotidienne
Trois orientations prioritaires sont fixées :

 1 - « Lutter contre les inégalités dès le plus jeune âge » en accompagnant davantage les tout-petits sur les retards et troubles du langage et la socialisation ainsi qu’en poursuivant la diversification des modes de garde pour répondre aux besoins des familles.
2 - « Agir pour le bien-être des enfants et renforcer la coéducation ».
3 -  Prévenir et lutter contre le décrochage scolaire et stimuler l’ambition, favoriser la persévérance scolaire et promouvoir les actions pédagogiques innovantes.

Il s’agit d’accompagner les parents dans leur rôle éducatif et dans la compréhension des institutions et de ses enjeux tout au long de la scolarité.
L’éducation est une priorité de la municipalité de la Ville de Grigny qui met tout en œuvre pour proposer un parcours éducatif cohérent, en accompagnant l'enfant dans son développement dès le plus jeune âge, grâce à une approche individualisée et globale. En mars 2017, a été signée la Convention du Grand Projet Éducatif, qui s'articule avec d'autres dispositifs existants tels que la réussite éducative, la prévention du décrochage scolaire, les initiatives culturelles et sportives.......

Un renforcement des moyens et de l'encadrement a été obtenu,
•    Ouverture de 4 nouvelles classes de Toute Petite Section et d'une classe passerelle

Développer la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. L'entrée précoce à la maternelle constitue un enjeu important en terme de socialisation, d'autonomie, de respect collectif et de maîtrise de la langue.
•    Postes éducatifs supplémentaires (plus de maîtres que de classes dans le primaire, assistante sociale et psychologue scolaire...)
•    Généralisation des parcours d'excellence dans les 3 collèges
•    Création d'un Médiapôle, lieu d'innovation pédagogique et de formation au numérique pour les parents et les enfants...

Cette dynamique territoriale pour l'égalité des droits se traduit aussi par le développement de l'accès aux activités sportives et culturelles.
•    Création d'une académie des sports
•    Formation aux métiers du sport et de la petite enfance
•    Parcours théâtral
•    École de cuisine (Cuisine Mode d'emploi Thierry Marx)
•    Grande école du numérique...

La participation et l'écoute des jeunes
Le Conseil Municipal des Enfants est porteur de message citoyen. Ses valeurs s’interrogent sur la parole de l'enfant, son statut, sa position et son rôle dans la vie locale ainsi qu'au sein de la société.  Les enfants candidats au Conseil Municipal des Enfants (CME) ont présenté des projets qu'ils ont défendus lors de la campagne auprès d'autres enfants électeurs.

Les 40 enfants élus officiellement depuis le 17 Février 2016, lors d'une réunion plénière menée par monsieur Le Maire, ont aujourd'hui le mérite d'être véritablement félicités d'avoir assuré une présence continuelle aux commissions et aux réunions ainsi qu'une participation active depuis les élections à la vie de la collectivité notamment aux commémorations.

Installation des Commissions
Le choix des commissions repose sur l’analyse obtenue suite à l’étude des professions de foi des enfants candidats :
Commissions
•    Environnement et propreté locale
•    Culture et citoyenneté
•    Loisirs et santé

Les projets révèlent des thèmes récurrents tels que des préoccupations tournant autour de la précarité de certaines populations (concernant aussi bien la précarité sociale d'enfants handicapés ou orphelins que la précarité économique de familles en difficulté), de la propreté des lieux publics, des demandes concernant des sorties loisirs et installation de jeux au sein de la ville. On observe là des considérations allant au-delà de leurs préoccupations d'enfants.

La Solidarité Internationale
Il y a 14 ans, la ville de Grigny adhérait à l’Association Française des Communes, Départements et Régions pour la Paix (AFCDRP), qui fait partie d’un réseau international de maires pour la paix créé à l’initiative des maires d’Hiroshima et de Nagasaki. Philippe Rio, maire de Grigny, est le Président de l’AFCDRP-Maires pour la Paix France depuis le 23 juin 2014.

L’association s’attache, par la mise en place de programmes locaux, à faire progresser la culture de paix qui est aussi une culture du respect mutuel, de l’égalité et de la solidarité, de la responsabilité et de la participation des citoyens. Elle recouvre tous les champs de compétence des élus locaux, qui sont les premiers garants de la sécurité et du bien-être de leurs administrés et qui contribuent à créer les conditions d’une société plus juste et plus équitable.

Exemple d'actions sur la Ville :
•    Culture de Paix : des manifestations et initiatives locales ont eu lieu
•    Un pont pour la paix en septembre 2015
•    Leçon d'Histoire en chair et en os pour les collégiens de Grigny - 2015
•    Semaine de la Paix (journée internationale 21 septembre 2016)
•    Expositions de dessins d'enfants autour de la paix

 

Veuillez patienter...

Ville amie des enfants

depuis : 2016

Population : 28487

Nombre de 0 à 18 ans : 9700

Site :http://grigny91.fr/

Dernières actualités