Le CMJ sensibilise aux jeux dangereux

Les membres du Conseil Municipal des Jeunes ont souhaité développer une action de sensibilisation aux différentes violences, intimes ou collectives, vécues, subies ou provoquées par les adolescents.

Dans le cadre de leur mandat, les membres du Conseil Municipal des Jeunes ont souhaité développer une action de sensibilisation aux risques liés à la pratique des jeux dangereux et de l'automutilation, et, plus largement, aux différentes violences, intimes ou collectives, vécues, subies ou provoquées par les adolescents. Quelles sont ces nouvelles violences ? Pourquoi cette prise de risques ? Comment déceler les signes de telles pratiques ? Comment intervenir ? Comment prévenir ? Comment guérir ?

Pour tenter de répondre à la multitude de questions soulevées par ces problématiques, et pour sensibiliser un maximum de personnes sur ce sujet, les jeunes élus du CMJ ont souhaité proposer une rencontre-débat à destination du grand public : parents, enseignants, éducateurs, animateurs, professionnels de l'enfance et de l'adolescence...

Jeux dangereux
Dans les cours de récréation, mais aussi à l'extérieur, les "jeux" dangereux et les pratiques violentes constituent un phénomène inquiétant. Ces pratiques doivent faire l'objet d'une vigilance accrue. Une enquête TNS-Sofres, menée entre le 27 juillet et le 3 août 2007, a interrogé un échantillon de 489 enfants, âgés de 7 à 17 ans représentatif de la population française, sur leur connaissance et leur pratique des jeux dangereux.

Cette enquête a fait apparaître que : 84 % des enfants interrogés connaissent au moins un jeu dangereux ; 12 % ont déjà participé à un jeu dangereux ; 26 % se sont déjà vu proposer un jeu dangereux. Les professionnels de l'éducation et de la santé, et plus largement les adultes, éprouvent de grandes difficultés à reconnaître ces pratiques comme étant des jeux. En effet, toutes ces pratiques violentes et dangereuses, qualifiées de "jeux" par les enfants et les adolescents, paraissent bien éloignées des notions de distraction et d'amusement, et peuvent parfois avoir des conséquences fatales...

Blessures secrètes
Ils ont 13, 15, 17 ans… se lacèrent avec un cutter ou se brûlent avec une cigarette. Pourquoi ces blessures volontaires ? Plus fréquentes qu'on ne le pense, elles sont toujours le signe extérieur d'une véritable souffrance. Un appel au secours. L'automutilation est un problème sous-estimé. Pourtant, il toucherait un nombre croissant d'adolescent et de jeunes adultes, essentiellement des femmes. Plus d'un jeune sur dix serait concerné. Incivilités et violences sportives Les problèmes de violences, et au sens plus large d'incivilités, n'épargnent aucun sport. Les irrespects face aux autres joueurs, face à l'arbitre ou face aux règles sont trop fréquents et n'ont pas leur place sur un terrain de jeu. Les études montrent aussi que le sport est souvent le lieu de clivages, d'exclusions, de manifestations de force et de xénophobie, sur le terrain comme aux abords des stades.
Intervenants : Françoise Cochet, Présidente de l'APEAS (Association de Parents d'Enfants Accidentés par Strangulation) Yves Jaunay, Cadre Supérieur de Santé, Service de Pédopsychiatrie, Centre Hospitalier de Cholet. Yannick Christien, Aide Sociale à l'Enfance, Responsable de la Maison Départementale des Solidarités. Paul Dubois, Président de l'Office Municipal du Sport Conférence proposée par le CMJ (Conseil Municipal des Jeunes) de la Ville de Cholet. Ouvert à tous. Gratuit. Infos : 02 72 77 21 35 Rencontre-débat "Jeux dangereux, violences, ados en danger ?" Jeudi 16 juin – 20h30 Salle Paul Valéry – Hôtel de Ville - Cholet

Mise à jour: 30/03/2015

Dernières actualités