Reconstruction en Haïti : un effort de chaque instant

Grâce à la mobilisation de tous, y compris des Villes, l'Unicef fournit eau potable, latrines, vaccins, recherche les familles des enfants séparés ou non accompagnés et travaille au retour des enfants à l'école. Plus que jamais, l’Unicef a besoin de vous.

« Evelyne est orpheline. Elle vit au Foyer l’Escale, un orphelinat de Port-au-Prince qui accueille 56 autres enfants. … L’Unicef fournit aux orphelins du foyer assez de nourriture et d’eau potable pour les maintenir en bonne santé et leur assurer un bien-être alimentaire de long terme… Ce qui importe le plus, c’est de donner à Evelyne et aux autres enfants orphelins d’Haïti l’opportunité de faire leurs propres choix », raconte Chris Tidey de l’Unicef à Port-au-Prince, dans l’orphelinat Le Foyer de l’Escale.

Alors que la saison des pluies approche, faisant peser une menace supplémentaire sur les populations sinistrées, l’Unicef continue de déployer une aide vitale pour les enfants et leurs familles. Les équipes se mobilisent également pour permettre le retour à l’école des enfants. Depuis le 12 janvier, l’UNICEF France a reçu 6,2 millions d’euros grâce à la générosité des Français. 5 millions d’euros ont déjà été transférés pour financer les actions d’urgence mises en place par l’UNICEF (au 23 février 2010, les aides directes des collectivités s’élevaient à environ 250 000 €).

Aujourd’hui, l’Unicef agit dans les domaines suivants :

Eau, hygiène & assainissement
Plus de 900 000 personnes sont approvisionnées quotidiennement en eau potable, en plus de l'hôpital central de Port-au-Prince, de 60 orphelinats et de plusieurs autres institutions. 4900 latrines ont été installées ainsi que 100 toilettes portables (21 000 latrines devraient être rajoutées d'ici 6 mois). Une campagne de sensibilisation à l'hygiène est conduite, avec des kits d'hygiène pour 250 000 personnes. L'Unicef vise un accès sécurisé à l’eau potable et aux structures d’assainissement pour 3 millions de personnes, avec notamment un soutien à 150 orphelinats dans la réhabilitation de leur réseau d'eau.

Santé & nutrition
Une campagne de vaccination contre la rougeole, la rubéole, la diphtérie, le tétanos et la coqueluche a visé 530 000 enfants. Une campagne de distribution de vitamine A, de zinc et de sel réhydratation orale a été faite. Du matériel pouvant couvrir les besoins de santé de 250 000 enfants a été acheminé. Des cliniques mobiles ont été déployées dans 250 points de rassemblement pour la surveillance épidémiologique, les premiers soins, le soutien psychosocial et les soins post opératoires. Une évaluation des centres de santé (en personnel et en stock) a été réalisée, notamment afin de ne pas priver de traitements les personnes vivant avec le VIH. Plusieurs tonnes de nourriture thérapeutique (type plumpy nut) ont été fournies. Mi-février, 131 enfants sévèrement malnutris avaient été pris en charge par l'un des 88 centres nutritionnels ambulatoires ou l'une des 6 unités mobiles. 22 000 rations alimentaires ont été distribuées en collaboration avec le PAM. Entre 200 et 250 orphelinats ont bénéficié de distributions alimentaires.

Protection de l'enfance
L'Unicef et ses partenaires ont procédé à l'identification des enfants séparés ou non accompagnés, notamment dans les hôpitaux, en vue de leur faire retrouver leur famille. 33 espaces pour les enfants ont fourni une assistance, un soutien médical et psychosocial, à un total de 150.000 enfants. 7 brigades de protection des mineurs ont été déployées pour lutter contre la traite des enfants notamment dans la zone de l’aéroport de Port-au-Prince et aux frontières avec la République Dominicaine. Et l'appui aux orphelinats se poursuit. Sur le cas de l'adoption : connaître la position de l'Unicef.

Education
La stratégie globale de l’Unicef va au delà d’un simple retour à l’école, il s’agit de scolariser tous les enfants (avant le séisme, seule la moitié des enfants en âge d'aller à l'école primaire y étaient inscrits). Aujourd'hui, l'Unicef fournit des équipements scolaires, des tentes, des kits “écoles en boîte”, mais surtout évalue les besoins, les sites d’installation des écoles temporaires et travaille avec le gouvernement à un plan de reconstruction national. Les écoles des zones non affectées ont commencé à rouvrir.
Pour reconstruire un avenir meilleur aux enfants d’Haïti, continuez à soutenir l’Unicef en faisant soit un don, soit en organisant des collectes dans votre ville.

Pour tout savoir sur comment nous aider, n’hésitez pas à vous rendre sur le lien suivant :
www.unicef.fr/contenu/actualite-humanitaire-unicef/urgence-haiti-comment...

Mise à jour: 20/05/2014

Dernières actualités