Ville amie des enfants

Département ami des enfants Intercommunalité amie des enfants

Une rencontre citoyenne entre jeunes de Villes amies des enfants

Le 28 mai 2011, la ville de Canteleu a accueilli 70 enfants membres d’un CMJ de différentes villes amies des enfants sur le thème de la discrimination. Un beau rendez-vous qui a permis de faire connaissance et d’échanger sur la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE).

La 6ème édition
Depuis 2006, les jeunes des Villes amies des enfants du département de Seine Maritime ont l’habitude de se retrouver chaque année autour de la CIDE et faire ainsi connaissance entre jeunes issus d’autres VAE.

Après Malaunay en 2010, Canteleu a eu le plaisir de recevoir 70 enfants âgés de 9 à 15 ans venus de Malaunay, Notre-Dame-de-Bondeville, Petit-Couronne, Rouen, Sotteville-Lès-Rouen (toutes VAE) et Bihorel, Bois-Guillaume et Petit-Quevilly sur le thème fédérateur de la lutte contre les discriminations.

Animations, spectacles, jeux
Au programme de cette riche journée : un spectacle interactif intitulé « Espèce de… » qui raconte l’histoire de 2 jeunes s’amusant à insulter et se moquer de tout le monde jusqu’à ce que cela se retourne contre eux ; des animations sur la « Citoyenneté en jeu » à travers différents stands : initiation à la Boccia (Sport d’origine gréco-romaine intégré aux Jeux Paralympiques de Barcelone en 1992) animé par le comité régional de Handisport ; une animation "Dequeldroi" proposée par l'UNICEF autour des droits de l'enfant ; une animation "Tous différents, tous égaux" autour du racisme ; une animation "filles/garçons, balayons les clichés" proposée par le CMJ de Canteleu ; "La marelle" autour des discriminations proposée par Notre-Dame-de-Bondeville ; une animation "Discrimi'nations" autour d'une bande dessinée créée par le CMJ de la Ville de Maromme (commune absente pour le rassemblement mais qui avait mis son jeu à disposition). Enfin, les jeunes du centre de loisirs de Canteleu ont joué une saynète de leur invention autour des idées reçues hommes/femmes.

Un acrostiche avec les lettres de l’Unicef
En "épreuve" finale, les enfants ont écrit un plaidoyer pour la cause qui les avait le plus touché pendant la journée, dont un acrostiche avec les lettres de l’Unicef :

Unissons nos forces pour aider les gens
Non au travail des enfants
Informons les enfants sur leurs droits
Cela n’est pas juste, nous devons être égaux
Egalité, Fraternité, Liberté, il faut les respecter
Français, Algériens, Guinéens et Argentins forment une même famille

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter Romuald Coupé – Service Jeunesse au 02 32 83 40 19 ou r-coupe@ville-de-canteleu.com

 

Mise à jour: 31/03/2015

Dernières actualités