Ville amie des enfants

Département ami des enfants Intercommunalité amie des enfants

Cachan : écoute et bienveillance pour les ados

© UNICEF France /Jacques Monnin

La Ville de Cachan dispose d’une Maison de l’adolescent composée d’une équipe pluridisciplinaire accueillant les jeunes de 11 à 25 ans et leurs familles en difficulté éducative.

Composée de 3 psychologues, d’un éducateur spécialisé et d’une infirmière, la Maison de l’adolescent AERA (accueil, écoute, rencontre, adolescence) située à Cachan est née en 1993 à l’initiative d’un groupe de parents et d’élus souhaitant créer un lieu d’expression autour de l’éducation des adolescents dans l’esprit de la Maison verte de Françoise Dolto.

Aujourd’hui, AERA accueille 400 adolescents et presque autant de parents, chaque année, avec ou sans rendez-vous et rencontrant diverses difficultés : conflits familiaux, mal être, échec scolaire, conduites à risque, violences, délinquance, fugue, errance... Chacun est libre de s’y présenter, seul ou en famille, voire même avec un ami. L’accompagnement psychologique et éducatif qui prend la forme d’entretiens individuels et collectifs, de groupes de paroles ou d’ateliers est gratuit, anonyme et confidentiel.

Favoriser l’expression sans un climat de confiance
L’objectif est de favoriser l’expression des adolescents, de renouer le dialogue et de réfléchir ensemble aux problématiques rencontrées, dans un climat de confiance. L’expression des adolescents est également facilitée par des ateliers ludiques et créatifs animés par un éducateur spécialisé.

L’association travaille avec un réseau de partenaires à Cachan : la Ville, les centres socioculturels, les établissements scolaires ou la Mission locale, toujours dans le respect de l’anonymat. La présence d’une infirmière permet de proposer aux adolescents un temps d’échange, d’écoute et de conseil, à propos de leur santé,  voire une orientation éventuelle vers des professionnels de santé du territoire.

L’adolescent, avant tout
L’accompagnement proposé par AERA repose sur le respect et le dialogue. « Il ne s’agit pas de focaliser sur les problèmes auxquels l’adolescent fait face. Ils sont surtout invités à penser à eux, sans pression, dans un cadre neutre. C’est important de les considérer comme des individus à part entière et en devenir ». Les professionnels qui les accompagnent sont convaincus d’une chose « ils détiennent les ressources pour résoudre leurs problèmes, il faut les aider à les faire émerger ».

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter l’AERA au 01.45.46.64.39 ou aera@aera94.org

Mise à jour: 14/05/2018

Dernières actualités