Ville amie des enfants

Département ami des enfants Intercommunalité amie des enfants

Des bénévoles aident les plus jeunes à maîtriser le langage

Suite à une phase d'expérimentation concluante, la Ville de Cholet a décidé de pérenniser un nouveau dispositif d'aide à l'apprentissage du langage chez les plus jeunes : "Coup de pouce langage".

Six élèves de l'école maternelle Jules Verne participent à des ateliers d'entraînement au langage, animés par un professionnel, appuyés par des bénévoles. Explications.
L'apprentissage de la lecture peut être perturbé par une mauvaise maitrise du langage. Si l'enfant connait des difficultés dès le CP, c'est qu'il ne connait pas toujours le sens des mots qu'il emploie. L'idée d'aider les enfants avant l'entrée en CP à maîtriser l'agencement des mots les uns avec les autres, savoir donner du sens aux phrases, s'est rapidement imposée. Pouvoir susciter chez l'enfant l'envie de parler, puis de lire et écrire. Car la motivation de l'enfant est l'un des moteurs indispensables de la réussite de l'apprentissage du langage, de la lecture et de l'écriture.

C'est dans cet esprit qu'à titre expérimental, la Municipalité avait initié le dispositif "Coup de Pouce Langage" en 2010. Celui-ci a été mis en place dans l'école Jules Verne, à destination de 6 enfants. Face au succès de ce dispositif, il se pérennise cette année, avec l'intervention de 6 bénévoles, qui ont accepté de donner de leur temps au service des plus jeunes. De février à juin 2011, les enfants participent à des ateliers d'entraînement au langage. La réussite du projet est garante de la collaboration de l'Education nationale et de l'association AsFoReL (Association de Formation et de Recherche sur le Langage) qui s'associent et s'impliquent dans le projet. S'il porte ses fruits, le dispositif sera étendu pour la rentrée prochaine à d'autres écoles choletaises, pour toucher plus d'enfants.

Comment fonctionne le dispositif ? Quatre heures par semaine, les enfants sont pris en charge par des animateurs bénévoles et un "facilitateur". Le bénévole s'occupe des enfants en groupe en leur proposant des activités ludiques autour du livre et de la lecture. Individuellement, le "facilitateur" passe du temps avec l'enfant. Il lui lit une histoire et en demande un petit compte-rendu. L'enfant doit alors traduire avec ses mots et ses phrases, l'histoire qu'il vient d'entendre. Les parents sont directement associés au dispositif : ils participent à plusieurs séances, ils accompagnent les enfants à la Médiathèque, ils échangent avec l'enfant au domicile familiale autour d'une revue enfantine. L'évolution de l'enfant au cours de l'apprentissage est évaluée tout au long du dispositif par le biais d'enregistrements audio, qui sont analysés par l'AsFoReL.

Mise à jour: 30/03/2015

Dernières actualités