Ville amie des enfants

Département ami des enfants Intercommunalité amie des enfants

La Seine-Saint-Denis : nouveau Département ami des enfants !

© Crèche Fratellini à Pantin - Conseil général du 93

A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant et des 25 ans de la CIDE, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis et l’UNICEF France ont signé une convention de partenariat faisant du 93,  le 6ème « Département ami des enfants, partenaire de l’UNICEF ».

Avec près de 30% de sa population ayant moins de 18 ans, la Seine-Saint-Denis est le département le plus jeune de France métropolitaine. Il s’est donné comme priorité de renforcer et développer une dynamique d’innovations pour la promotion et l’application des droits de l’enfant sur son territoire.

Cette volonté se traduit par un véritable travail de dentelle des acteurs du département en faveur de l’enfance, à travers des initiatives qui se veulent porteuses de résultats pour les enfants, les adolescents et leurs familles.

Accueil des tout-petits : donner toutes les chances de réussite dès la naissance
« Chaque place d’accueil créée pour un jeune enfant, c’est une chance supplémentaire de réussite et d’épanouissement pour lui et sa famille » selon Stéphane TROUSSEL, Président du Conseil général. L’adoption d’un Plan petite enfance et parentalité 2015-2020 va permettre, en 6 ans, de créer 3 500 places d’accueil d’enfants de moins de 3 ans, de rénover entièrement 12 des 55 crèches départementales et 10 de ses centres de PMI et de rendre accessible les crèches aux personnes en situation de handicap (enfants, parents, agents territoriaux).

Santé : donner accès à des soins médicaux
Le Département s’appuie sur un réseau de 117 centres de PMI, 121 centres de planification familiale et 5 centres de protection maternelle hospitaliers, ouverts à tous et gratuits. Pour réduire les inégalités, le Département mène des actions de dépistage et de prévention du saturnisme infantile, de campagnes vaccinales, d’éducation nutritionnelle afin de lutter contre la malnutrition et l’obésité, de préparation à l’accouchement (lien anténatal mère-enfant), d’accompagnement à l’allaitement et de financement du dépistage des troubles visuels, du langage et auditifs. Ainsi 63% des enfants de moins de 2 ans sont suivis en PMI.

Accès à la culture, aux loisirs et au sport pour tous
La lecture et la pratique culturelle sont des priorités du Département qui en a fait des piliers de son projet culturel et éducatif. La Seine-Saint-Denis agit en faveur de l’accès à la lecture dès le plus jeune âge (formation des personnels petite enfance à la mise en relation précoce avec le livre et la lecture, 9 000 albums offerts chaque année aux enfants de 0 à 3 ans pour prolonger la lecture en famille, partenaire du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil). Le département agit également au collège avec le dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale (DEMOS) et le projet Culture et Art au collège.

Protection de l’enfance : prévention, cohérence et parentalité
La Seine-Saint-Denis consacre chaque année 250 millions d’euros pour la prise en charge des 0-21 ans connaissant des situations de risques ou de danger et le soutien à la parentalité. A travers son Schéma départemental de la protection de l’enfance, le Département met tout en œuvre pour apporter des solutions adaptées à chaque situation. L’objectif est de permettre aux enfants et aux jeunes de bénéficier d’un cadre éducatif favorable à leur épanouissement et de favoriser leur maintien dans la famille.

Pour en savoir plus, téléchargez le Schéma départemental Petite enfance et parentalité 2014-2017 et le dossier de candidature de la Seine-Saint-Denis ci-dessous ou rendez-vous sur www.cg93.fr

Mise à jour: 30/03/2015

Dernières actualités