Landivisiau : solidaire avec les enfants du Togo et l'UNICEF

© UNICEF/Togo 2016/ Essi Soulé

Le syndicat des eaux avec le soutien de la Ville de Landivisiau contribue au financement du programme WASH de l’UNICEF au Togo au titre de la Loi Oudin-Santini.

Le syndicat mixte de production et de transport d’eau potable de la région de Landivisiau, sous l’impulsion de la Ville de Landivisiau, a remis la somme de 11 837 € au profit du programme Eau, Hygiène et Assainissement (WASH) de l’UNICEF en faveur des enfants du Togo, au titre de la loi Oudin-Santini *.

Grâce à ce dispositif, le syndicat d’eau potable avec le soutien de la Ville contribuent à l’amélioration des conditions d’apprentissage des enfants à travers l’accès durable à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement dans des écoles du Togo. Pays dans lequel, plus d’un tiers de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable à ce jour. 

On sait que des installations sanitaires inappropriées aux besoins des populations ainsi qu’un faible accès à l’eau impactent directement la fréquentation et l’apprentissage des enfants à l’école et plus spécifiquement chez les filles.

L’objectif du programme est de contribuer à créer, grâce à l’amélioration des infrastructures d’accès à l’eau et à l’assainissement, des conditions favorisant l’accès et le maintien à l’école de milliers d'enfants dans des écoles primaires publiques du Togo.

A l’occasion de la 10ème édition de la Nuit de l’Eau qui aura lieu le 18 mars 2017, les Villes amies des enfants et leurs syndicats en eau et assainissement, peuvent aider l’UNICEF et les milliers d’enfants haïtiens, victimes de l’Ouragan Matthew, dans le cadre de la Loi Oudin-Santini en reversant 1% de leurs recettes eau et assainissement.

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter Pascal Nantel – Directeur général des services à la Ville de Landivisiau – 02.98.68.00.30

*La Loi Oudin-Santini autorise les collectivités territoriales françaises, les établissements publics intercommunaux et les syndicats des eaux et/ou d’assainissement à mobiliser 1% de leur budget eau et assainissement pour financer des actions de coopération internationale dans ces secteurs.

 

Mise à jour: 15/12/2016

Dernières actualités