Les Français souhaitent la création d’un ministère dédié à l’enfance et à l’adolescence. Le 7 mars, l’Unicef France a publié les résultats d’un sondage soutenant l’une des propositions phares de son Manifeste pour l’enfance.

Réalisée, à la demande de l’Unicef France, par TNS-Sofres en janvier 2012 auprès de deux échantillons représentatifs des 15-17 ans et des plus de 18 ans, l’enquête d’opinion montre que près de 90% des adultes et des adolescents jugent la situation des enfants et des adolescents en France préoccupante ou très préoccupante. 79% des Français jugent utile la création d’un ministère de plein droit dédié à l’enfance et près du tiers la considère même prioritaire. En outre, plus de la moitié des adolescents interrogés déclarent ne pas se sentir confiants en leur avenir.

« 2 millions de jeunes sous le seuil de pauvreté, 20 000 jeunes SDF en France, 40 000 tentatives de suicide par an chez les adolescents : ces chiffres sont révélateurs du mal-être des moins de 18 ans et de l’urgence de la situation », déclare Fabienne Quiriau, présidente de la commission Enfance en France de l’Unicef. « Les droits fondamentaux de beaucoup trop d’enfants en France sont bafoués et notre Manifeste pour l’enfance dresse une série d’engagements et de propositions pour sortir de l’ornière ».

Les collectivités amies des enfants peuvent relayer les propositions de l’Unicef pour que tous les enfants de France et du monde ne soient pas les laissés pour compte dans notre société. Elles peuvent appeler l’opinion publique et les candidats à l’élection présidentielle à signer le Manifeste via leurs journaux municipaux, leurs sites internet et Facebook.

Aidez-nous à relayer le Manifeste pour l’enfance !

Tous les outils et supports de communication sont téléchargeables gratuitement, en cliquant ici

Mise à jour: 21/05/2014

Dernières actualités