Les « Mercredis de l’UNICEF » à Roanne et Saint-Etienne

Le Comité UNICEF de la Loire, avec le soutien de Roanne et Saint-Etienne, Villes amies des enfants, a créé le Jeu des droits de l’enfant permettant de sensibiliser les 6-15 ans.

Le Jeu des droits de l'enfant a été créé par le Comité UNICEF 42. Utilisé dans des activités en centres de loisirs ou en milieu scolaire, il permet une sensibilisation aux droits de l'enfant avec un public âgé de 6 à 15 ans. L’objectif : sensibiliser des enfants aux droits définis par la Convention internationale des droits de l'enfant à travers des activités ludiques et variées.

Après avoir testé un prototype du jeu des droits, le Comité a demandé l’aide financière des Villes de Roanne et de Saint-Etienne pour l’imprimer sur des supports magnétiques et s’équiper en matériel d’accompagnement.

Des centres de loisirs à Saint-Etienne…
Le jeu a été le point de départ de la mise en place des « Mercredis de l’UNICEF » à Saint-Etienne, animations mensuelles destinées aux enfants des centres sociaux et des centres de loisirs municipaux. Le principe : les enfants sont invités un mercredi par mois dans les locaux du Comité, hébergé par la Ville de Saint-Etienne dans une maison d’associations, sur un thème ou un droit différent. L’animation commence par un temps de présentation du thème et de l’UNICEF par des vidéos. Un deuxième temps permet une découverte plus approfondie du droit à travers une activité ludique en groupes. Un troisième temps est consacré à une activité manuelle où chaque enfant peut s’exprimer personnellement par la création d’un panneau pour une exposition, d’un mobile, d’un dessin,…

Aux écoles élémentaires de Roanne
Totalement déclinable en milieu scolaire, le jeu a été déployé dans les classes de CM1 et CM2 des 14 écoles de la Ville de Roanne, à la demande des enfants du Conseil municipal d’enfants roannais. Le service jeunesse de la Ville a facilité sa mise en place dans les écoles en contactant les chefs d’établissements et les enseignants.

Les enfants découvrent ainsi qu’ils ont des droits et qu’ils peuvent en être acteurs, que tous les enfants du monde ont les mêmes droits, mais que la situation de certains d’entre eux les en prive quotidiennement. Ils accèdent à la nécessité de la solidarité internationale. Tous participent aux jeux qui se déroulent en petites équipes et permettent l’expression de chacun et l’exercice en grandeur réelle d’un droit essentiel. Ils apprennent à connaître l’action de l’UNICEF et l’engagement de leur ville à ses côtés.

De leur côté, les animateurs des centres de loisirs redécouvrent les droits de l’enfant. Le dynamisme créé par le jeu engage à une réflexion, à un désir d’aller plus loin et à un prolongement de l’activité. C’est donc une action de promotion de la CIDE en direction des animateurs eux-mêmes. En milieu scolaire, le jeu participe de l’éducation à la citoyenneté et permet l’expérience d’une activité de groupe réussie et positive. Il peut mettre en valeur l’action des enfants élus au Conseil municipal d’enfants et le rôle d’une Ville amie des enfants dans la promotion des droits de l’enfant.

Les fichiers du jeu, ainsi que les modalités de fonctionnement et de déroulement, sont à la disposition des Comités départementaux de l’UNICEF sur le portail intranet d’UNICEF France.

N’hésitez pas à contacter le Comité UNICEF de votre département, pour organiser avec ses bénévoles une action similaire.

 

 

Mise à jour: 30/03/2015

Dernières actualités