Rencontre avec Michèle Barzach, Présidente d'UNICEF France

© UNICEF/9404/G. Fornet

Michèle Barzach, Présidente d’UNICEF depuis juin dernier, lance une nouvelle campagne grand public à l’occasion du 23ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant. Pour la première fois, le réseau Ville amie des enfants se mobilise pour relayer cette campagne.

A l’occasion du 23ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, quel message souhaitez-vous porter ?
"Comme chaque année à l’approche du 20 novembre, date anniversaire de l’adoption de la Convention internationale des droits de l’enfant par l’ONU, l’UNICEF France se mobilise pour faire entendre la voix des enfants. Cette année, je souhaite attirer l’attention sur une situation inacceptable : chaque année, 7 millions d’enfants de moins de cinq ans meurent de causes évitables, alors même que des solutions existent ! J’ai l’ambition et l’espoir de combattre cette injustice en mobilisant l’opinion publique, le gouvernement et les pouvoirs publics pour changer cette situation".

Les Collectivités amies des enfants sont très investies dans la promotion et la mise en œuvre de la Convention internationale des droits de l’enfant sur le territoire français. Quels nouveaux espoirs portez-vous en direction des villes et des départements engagés aux cotés de l’UNICEF France ?
"L’UNICEF France, en partenariat avec l’AMF, a créé en 2002 le réseau « Villes amies des enfants », réunissant aujourd’hui 227 villes et deux départements particulièrement dynamiques et innovants pour appliquer la CIDE au niveau de leur territoire. En 10 ans, d’énormes progrès ont été constatés pour l’amélioration de la vie quotidienne des 0-18 ans. Mais aujourd’hui, avec plus de deux millions d’enfants pauvres en France, dont les droits sont limités, voire bafoués, les collectivités ont un rôle privilégié à jouer. Les solutions peuvent venir du terrain et des acteurs en proximité avec l’enfant. Je considère que les Villes et les Départements amis des enfants peuvent, en effet, être le fer de lance d’une politique intégrée de l’enfance et de la jeunesse et proposer des solutions pérennes face à la précarisation et à ses conséquences sur les enfants en France".

Selon vous, qu’est-ce qu’une Ville et un Département ami des enfants idéal(e) ?
"C’est une collectivité qui, à travers sa politique enfance et jeunesse, mobilise tous les acteurs locaux, place l’intérêt supérieur de l’enfant au cœur de son action publique et se réfère à la CIDE. C’est une collectivité qui fait tout pour que les enfants et les jeunes soient acteurs de leurs vies, soient moteurs pour leurs villes et soient porteurs de solidarité".

Mise à jour: 23/05/2014

Dernières actualités