Ville amie des enfants

Département ami des enfants Intercommunalité amie des enfants

Retour sur le 30e anniversaire de la CIDE : UNICEF interpelle les pouvoirs publics!

En ce jour du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant, 35 associations se sont réunies afin d’alerter les pouvoirs publics sur la situation préoccupante des enfants en France et dans le monde.

La dynamique « De la Convention aux actes », nom de ce collectif, s’est fixée pour objectif d’encourager les pouvoirs publics à mettre l’effectivité des droits de l’enfant au cœur de leur priorité. Elle a remis à Elisabeth Borne (Ministre de la transition écologique et solidaire), Adrien Taquet (Secrétaire d’Etat en charge de la mise en place de la stratégie pour la protection de l’enfance) et Olivier Noblecourt (Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes), le soir du 20 novembre, 12 actes autour de 8 thématiques et proposé 69 recommandations afin de faire avancer l’application de la CIDE dans ses domaines les plus critiques.

Jean-Marie DRU évoque le Collectif de la convention aux actes lors du Congrès des Maires de France

 

Jean-Marie Dru, président de l'Unicef from Association des Maires de France on Vimeo.

Encore de nombreux défis

En effet, depuis le 20 novembre 1989, date de l’adoption par l’Assemblée Générale des Nations Unies de la Convention internationale des droits de l’enfant, les Etats se sont engagés à reconnaître et faire valoir ces droits mais beaucoup de progrès restent à faire, y compris dans notre pays.

En France, c’est un enfant sur cinq qui se trouve en situation de pauvreté, 300 000 qui bénéficient d’une mesure de protection de l’enfance et beaucoup d’autres qui sont privés de leurs droits fondamentaux comme l’accès à l’éducation et à la santé.

QUE PEUVENT FAIRE LES COLLECTIVITES ?

La Dynamique recommande aux pouvoirs publics, pour agir efficacement et viser plus d’effectivité des droits de l’enfant, le déploiement de nombreuses actions qui peuvent être mises en œuvre et portées localement :

  • Assurer que chaque enfant puisse avoir une affectation scolaire sans délai
  • Développer et soutenir les programmes de sensibilisation et d’éducation à la protection de l’environnement à destination des enfants et des jeunes
  • Préparer et former les professionnels à mettre en œuvre la participation des enfants et des jeunes
  • Reconnaître et faciliter l’engagement citoyen des jeunes
  • Favoriser le développement des centres parentaux et maternels

Pour plus d’information

Mise à jour: 06/12/2019

Dernières actualités