Ville amie des enfants

Département ami des enfants Intercommunalité amie des enfants

Soutenez un programme de l’UNICEF en Côte d’Ivoire !

© UNICEF/NYHQ2011-2487/Olivier Asselin

C’est une première. L’UNICEF France propose désormais aux Villes et Départements de soutenir l’un de ses programmes de terrain menés en Côte d’Ivoire pour promouvoir l’enregistrement des naissances. Au-delà des urgences auxquelles les collectivités s’associent avec beaucoup de générosité, l’UNICEF France a en effet souhaité rassembler ses partenaires autour d’une initiative qui leur soit réservée sans aucun droit d’entrée minimum. 

Parce qu’il est vital qu’un enfant soit déclaré à l’état civil pour bénéficier de ses droits fondamentaux, l’UNICEF a mis en œuvre un programme d’enregistrement des naissances en Côte d’Ivoire. Quel que soit son niveau de contribution, chaque collectivité amie des enfants a désormais la possibilité d’en devenir l’un des partenaires financiers. Un volet pédagogique a également été conçu pour accompagner l’initiative. Le parcours d’animation, centré sur le droit à l’identité, est destiné aux 6-14 ans. La thématique rejoint ainsi l’une des compétences de la commune et permet plus largement une sensibilisation de toute la population sur le rôle patrimonial, administratif et légal de la mairie en matière d’état civil.

Pourquoi contribuer à l’enregistrement des naissances à l’état-civil ?

Première reconnaissance juridique de l'existence d'un enfant, l'enregistrement de la naissance est un droit, une protection. Mais il est aussi et surtout indispensable à la réalisation d'un certain nombre de droits (éducation et santé, par exemple) et le protège contre différentes formes d’exploitation, mariages précoces et travail des enfants.

La Côte d’Ivoire connait un taux moyen d’enregistrement des naissances de 65%. Cependant, on constate des inégalités importantes. Si dans la capitale le taux d’enregistrement des naissances avoisine les 90%, dans certaines zones il est de 30-35 %,  conséquence de 10 années de crise politico-militaire au cours desquelles les centres d’état civil ont été pillés et détruits. 2,8 millions d’enfants âgés de 0 à 17 ans ne sont pas enregistrés, 1 enfant sur 3 est sans identité officielle.

Pour y remédier, l’UNICEF a pour objectif, avec le concours du gouvernement ivoirien et des autorités locales, de sensibiliser et informer les populations sur l’importance de l’enregistrement des naissances à l’état civil et les procédures de déclaration dans les délais, d’améliorer l’offre de service dans les zones les plus éloignées des centres urbains, d’appuyer l’enregistrement à l’état civil des enfants les plus vulnérables hors délais pour être enregistrés à l’état civil selon le droit commun. Ce programme est d’une durée de 2 ans (2016 et 2017).

Soutenez les enfants Ivoiriens pour moins d’un euro

Contribuer à la délivrance d’un extrait d’acte de naissance pour un enfant ivoirien coûte 92 cts d’euro, permettre à un enfant déjà grand d’accéder à une existence juridique officielle par ordonnance judiciaire revient à 26€, aménager un service d’état civil dans un quartier ou un village ivoirien demande un investissement de 3330€ (ordinateurs, imprimante et photocopieur). Faites le calcul, avec quelques centaines ou milliers d’euros, votre collectivité peut s’associer à ce programme et contribuer directement à la protection de ces enfants. Les collectivités amies des enfants françaises formeront ainsi une chaine solidaire avec la Côte d’Ivoire et nous vous informerons tout au long du programme de son état d’avancement et du nombre d’enfants protégés par votre engagement.

Un parcours d’animation pour les 6-14 ans pour les activités périscolaires et de loisirs

Pour aider les enfants à comprendre l’enjeu du programme et l’implication de leur commune, l’UNICEF France propose aux animateurs périscolaires et d’accueils de loisirs un outil d’éducation au développement. Ce parcours d’animation clé en main est découpé en 3 tranches d’âges : 6-7 ans, 8-10 ans et 11-14 ans et permet aux enfants de comprendre l’importance d’avoir une identité pour la vie de tous les jours, en partant de leur quotidien. La phase de découverte amène à une action de mobilisation avec l’opération des poupées Frimousses de l’UNICEF.

Le Conseil supérieur du Notariat et des sociétés de généalogistes nous soutiennent déjà !

Merci de votre soutien !

Comment nous aider ? En faisant un don par virement à l’UNICEF France « VAE – Côte d’Ivoire » (pour télécharger le RIB, cliquez ici).

Pour télécharger le parcours d’animation « L’enregistrement des naissances en Côté d’Ivoire », cliquez ici. (Le document en version imprimée sera envoyé à toutes les collectivités contributrices).

Pour en savoir plus sur le programme de l’UNICEF en Côte d’Ivoire, télécharger la fiche de présentation ci-dessous.

Pour comprendre l'importance de l'enregistrement des naissances, visionnez "Les enfants fantômes" par Anne-Laure TOLLEC, lauréate 2016 du concours de plaidoiries des lycéens au mémorial de Caen.

Mise à jour: 29/04/2016

Dernières actualités