Ville amie des enfants

Département ami des enfants Intercommunalité amie des enfants

L'enfant n'est plus un être privé de parole par Jacqueline COSTA-LASCOUX

Invitée à la 9ème rencontre des Villes amies des enfants qui s’est tenue à la Mairie de Paris le 14 mars dernier, Jacqueline COSTA-LASCOUX* est intervenue en introduction de la table ronde sur le thème : Donnez la parole à l’enfant et voyez ce qu’il en fait. L’occasion de lui poser quelques questions sur sa vision de la participation citoyenne des jeunes.

- Quelle définition donneriez-vous de la participation citoyenne des enfants et des jeunes ?
Cela suppose que les jeunes soient reconnus en tant que personnes ayant des droits fondamentaux. La participation citoyenne signifie un droit à l’expression, la possibilité de donner un avis et de faire des propositions. Même si sa capacité civile et politique n’est pas entière, l’enfant n’est plus un « être privé de parole ».

- De quoi un jeune a-t-il besoin pour se sentir entendu et concerné ?
L’enfant a besoin d’être entendu. L’écouter signifie que son avis puisse être pris en compte par les adultes, influer sur leurs décisions.

- Pensez-vous qu’on accorde, en France, une place suffisante aux jeunes en tant qu’acteurs ?
Des centaines de conseils communaux d’enfants et de jeunes ont été créés, les élèves sont représentés, de vastes consultations de la jeunesse ont été organisées, mais ces initiatives semblent sans effet global. Regrettons que l’actuelle campagne présidentielle soit silencieuse sur ce point, mais soyons confiants dans l’action des Villes amies des enfants.

- Quel rôle les adultes peuvent-ils jouer pour favoriser la participation des jeunes à la vie de la cité ?
Ils ont un double rôle : protéger leurs droits, les éduquer à la citoyenneté démocratique. Trop d’adultes surprotègent les jeunes, les sollicitent à tout propos sans que cela ait un sens; d’autres les soumettent à leur volonté. Les adultes ont la responsabilité d’inclure les jeunes dans un projet collectif fondé sur le bien commun.

*Jacqueline COSTA-LASCOUX est également directrice de recherche au CNRS et experte auprès de la Commission française pour l’UNESCO. Elle a notamment publié : L’humiliation, les jeunes dans la crise politique, Editions de l’Atelier, Paris, 2008.

Mise à jour: 16/07/2014

Dernières actualités