Retour sur la conférence de lancement du réseau Ville amie des enfants !

264 villes amies des enfants conviées à la conférence de lancement du nouveau réseau

 

Le vendredi 22 octobre dernier, le nouveau réseau Ville amie des enfants a été convié à une conférence de lancement en ligne. Le président d'UNICEF France, Jean-Marie Dru, accompagné d'Alain Legoux et Christine Burthin-Lauthe, président et vice-présidente de la Commission collectivités territoriales ainsi que de Béatrice Lefrançois, secrétaire générale d'UNICEF France ont pu s'adresser aux villes avec des mots d'accueil chaleureux mais aussi avec de nombreuses attentes. 

Le message principal : vous faîtes désormais partie de la famille UNICEF, cela vous honore et vous oblige : soyez-en à la hauteur. Nous avons un engagement commun pour aller ensemble vers une meilleure effectivité et application des droits de l'enfant en France. Entendu par près d'un milier de participants, ce message a fédéré élus, agents territoriaux, bénévoles et salariés au sein du réseau UNICEF.

4 500 heures d'analyse et 264 Villes amies des enfants

C'est à la fin du mandat municipal en 2026 qu'il faudra mesurer ces progrès et la mission d'UNICEF est désormais d'accompagner les villes dans la réalisation de leurs plans d'action. Depuis la fin 2020, ce sont plus de 4500 heures de travail qui ont été nécessaires à l'analyse des plus de 260 villes titrées. Salarié.e.s et bénévoles n'ont pas ménagé leurs efforts pour rencontrer les villes, instruire leurs dossiers de candidature, questionner et tenir les auditions. Le processus est conséquent mais il est lui-même intrinsèquement porteur de résultats, de prises de conscience de la part des collectivités. Certaines d'entre elles ont malheureusement été inflexibles par rapport aux recommandations d'UNICEF, restant sur des positions parfois discriminatoires à l'encontre des enfants et familles les plus vulnérables : cela a engendré pour certaines des périodes probatoires (le temps de retravailler ensemble les plans d'action) et pour d'autres, le titre n'a pas été accordé.

Consultation nationale des 6-18 ans : la jeunesse à bonne école ?

Cette conférence de lancement a aussi été l'occasion pour Julie Zerlauth, Responsable du service Plaidoyer et Sensibilisation, de présenter les résultats de la 5ème Consultation nationale des 6-18 ans. Interrogés sur leurs droits tels qu'ils sont vécus au quotidien, avec une attention particulière portée à la perception de leur scolarité et de leurs apprentissages, ce sont plus de 25 300 enfants et jeunes qui ont répondu à 180 questions sur leur vie quotidienne. Unicef France a ainsi dréssé 3 recommandations à destinations des collectivités :

  1. Apprendre et s'épanouir : favoriser un environnement scolaire et familial propice au bien-être et aux apprentissages et faciliter la continuité éducative.
  2. Bien-être et santé mentale : se sentir bien pour apprendre et apprendre à sentir bien.
  3. S'informer, s'exprimer et agir : permettre à chaque enfant et jeune de connaître et d'exercer ses droits au coeur des temps éducatifs.

Retrouvez ici l'intégralité de l'article présentant la consultation nationale

Deux villes amies des enfants sont également intervenues devant leurs pairs. La Ciotat a présenté le travail mené avec Edith Maruéjouls sur les cours d'école non genrées, permis grâce aux résultats obtenus lors de sa participation à une édition précédente de la consultation nationale. Sarreguemines a quant à elle démontré sa motivation à participer à la denière édition et évoqué les points positifs et négatifs dans la mise en oeuvre de cet exercice.

Nouveauté : la convention de collaboration territoriale

La nouvelle philosophie du titre Ville amie des enfants a plusieurs fois été rappelée lors de cette conférence. Si les exigences envers les villes ont été réhaussées sur ce mandat municipal, UNICEF ne ferme pour autant pas la porte aux autres villes n'ayant pas la volonté et la capacité à prétendre au titre VAE. Une convention de collaboration territoriale est désormais proposée aux villes qui souhaitent se rapprocher d'UNICEF pour mener des actions de sensibilisation aux droits de l'enfant ou de collecte, sans pour autant s'engager dans un plan d'action suivi et évalué. 

Ateliers, conférences et formations à venir

Lors de la conférence de lancement, Laurence Pappalardo et Juliette Droux, chargées de projet collectivités territoriales ont également pu présenter aux villes les grandes lignes de l'accompagnement qui leur sera proposé durant le mandat.

Ateliers thématiques, conférences, rencontres, formations, le programme qui se prépare, imaginé en présentiel et à distance, est complet et sera rendu définitif d'ici à la fin de l'année 2021. 

 

RETROUVEZ ICI LE REPLAY DE LA CONFERENCE DE LANCEMENT !

 

 

Mise à jour: 23/11/2021

Dernières actualités