Elancourt : Un management bienveillant

© Patricia Marais

Pour améliorer l’accueil du jeune enfant et son bien-être, la Ville d’Elancourt a formé ses agents au management bienveillant. Résultats : des enfants heureux, des parents en confiance et des professionnels moins stressés.

Le jeune enfant arrive de façon parfois douloureuse dans la vie collective préscolaire, scolaire ou périscolaire. Les agents territoriaux sont alors confrontés à des situations complexes qui génèrent de l’inquiétude : enfants en souffrance, professionnels qui ne savent pas toujours réagir face aux difficultés, qui s’épuisent voire développent des réponses inadaptées, parents qui se sentent coupables et démunis.

Après un diagnostic interne, la Ville d’Elancourt, sensible au bien être des agents a choisi, de missionner une professionnelle de la petite enfance, affectée exclusivement à l’accompagnement et l’écoute des agents et des familles pour adapter son écoute et ses réponses, dans un management horizontal, non hiérarchique participatif et collaboratif.

La Ville a créé début 2015 un poste qualitatif de Chargée de mission « Accompagnement transversal Petite Enfance – Enfance » afin de mieux accompagner les 175 agents municipaux (Animateurs, ATSEM, agents des écoles, éducateurs de jeunes enfants, puéricultrices) et 70 enseignants.

Résultats : la chargée de mission a permis un travail de renforcement de  la  réflexion professionnelle sur les pratiques éducatives et a permis d’aider les professionnels d’institutions et de formations différentes à se rencontrer et à mutualiser leurs compétences pour développer la continuité éducative de l’enfant.

L’anticipation des agents dans la prise en charge des enfants porteurs de troubles ou de handicap a permis une rentrée 2016 plus sereine et plus douce au sein des écoles et des accueils municipaux. La transversalité entre services a favorisé une meilleure continuité des actions et repères pour les enfants.  Des liens de confiance se sont créés entre les agents, la chargée de mission et les familles et permettent des échanges apaisés.

En interne, le mieux-être des agents se quantifie par une baisse de l’absentéisme dans les services concernés et une capacité nouvelle à exprimer sereinement les difficultés rencontrées : réduction des tensions et du stress, meilleure disponibilité face aux situations.

Enfin, et surtout, l’objectif est là : le bien-être et la sécurisation des agents au travail a directement influé sur le bien-être des enfants.

Elancourt a obtenu le Prix UNICEF/Territoria de bronze 2017 pour cette initiative.

Pour en savoir plus, téléchargez la fiche de présentation ci-dessous ou contactez Sylvie PRUD’HOMME – Directrice du service Petite Enfance – sylvie.prudhomme@ville-elancourt.fr – 01 30 66 45 43

Mise à jour: 03/08/2018

Dernières actualités